Actu

Comment méditer quand on n’a pas le temps ?

On nous le dit, nous le lisons un peu partout : la méditation est bonne pour la santé et s’y consacrer au moins 30 minutes par jour permet d’en ressentir les réels bienfaits ! Mais voilà, ils sont rigolos tous ces donneurs de leçon, nous, notre journée ressemble plus à Mission Impossible qu’Aux bronzés. La journée commence par l’ennemi number One (Il déclasse tous les autres dans notre top 10) : le réveil. La journée est à peine commencée que, déjà, nous sommes crevés. Pourtant il n’y a pas de temps à perdre, tous les matins c’est le 100 mètres haie : les enfants, le petit dej’ pour toute la communauté, les douches, les vêtements, notre moitié qui nous raconte déjà sa journée alors qu’on a du mal à projeter la nôtre et le dernier qui vient de vomir sur son beau tee-shirt tout juste enfilé…. Puis le trajet… le boulot et le soir, hop hop c’est le remake du peti dej’ avant le dodo ! Comment faire pour trouver du temps pour soi ?

 

C’est vrai, on l’a tous entendu : on doit prendre le temps de prendre soin de soi. Mais concrètement cela n’est pas si évident que cela. On peut imposer à sa moitié une déconnection totale de quelques minutes par jour pendant lesquelles on ne veut pas être dérangé. Mais bon le quotidien reprend vite le dessus et il y a toujours un imprévu qui projette – avec pertes et fracas – aux oubliettes nos bonnes résolutions et qui nous décourage. On finit par laisser tomber.

Si vous êtes dans ce cas, que vous n’arrivez vraiment pas à trouver ou à imposer le temps de prendre soin de vous, alors la méditation de Pleine conscience est faite pour vous ! Elle permet de méditer pendant que vous vous adonnez à d’autres activités.

 

En quoi consiste cette méthode de méditation ?

La méditation de Pleine conscience vient du Bouddhisme et a été importée aux États Unis dans les années 1950. Elle a été implantée aux par le Docteur Jon Kabat-Zinn (précurseur des thérapies par la méditation) pour réduire le stress. En France, certains Médecins comme le Professeur Christophe André l’utilisent – entre autres – pour combattre le surpoids, le stress et la dépression. Le rhumatologue Jean-Gérard Bloch pour soulager la douleur. Elle permet également d’augmenter votre capacité de concentration, et d’apprendre à s’émerveiller des petites choses de la vie. Elle consiste à se focaliser sur le moment présent, à se concentrer sur son ressenti en se servant de l’observation et la respiration. Porter attention aux sensations du corps, à la respiration, aux sons. Elle peut se pratiquer d’une manière informelle dans les activités quotidiennes (manger, cuisiner, nettoyer, en se douchant…)

Accessible, elle ne demande pas de préparation particulière et si vous êtes débutant vous pourrez la pratiquer facilement avec tout de même un peu d’entraînement.

 

Concrètement ?

Concrètement, il s’agit de nous concentrer sur les émotions, sensations, pensées qui nous traversent lorsque nous réalisons une activité.

Par exemple, si je suis en train de manger une pomme, je ne pense à rien d’autres qu’à l’aspect de la pomme, je me la décris, je me concentre sur sa matière, ses couleurs, son parfum. Je prends le temps d’apprécier et d’observer chaque sensation, chaque réflexion que je me fais. Je peux, par exemple, me dire qu’elle a de jolies couleurs, qu’elles ne sont pas uniformes, que le vert prédomine… puis au toucher, me dire que sa peau est lisse ou rugueuse, qu’elle est froide, qu’à un endroit elle a pris un coup car sa chair semble plus molle. Je peux la sentir, décrire son parfum, si elle me donne envie de la croquer… Puis l’amener vers mes lèvres, et me concentrer sur les sensations que je ressens à son contact, et quand je croque sa chair, m’imaginer que c’est la première fois que je goûte un fruit aussi délicieux. Je me décris également la sensation sous mon palais, sous mes dents, je me concentre sur son jus et son goût… etc. Je pense que vous avez compris le principe. 😉

Ces d’exercices peuvent paraître simple, mais en réalité cela demande de vraiment se focaliser sur le moment présent et de se déconnecter de nos préoccupations habituelles. Plus vous vous exercez à la méditation de pleine conscience, plus vous ferez des expériences un peu plus complexes que celle que je vous ai donnée en exemple.

 

Pratiquez pendant vos occupations.

Comme vous l’avez compris, vous pouvez pratiquer la pleine conscience pendant vos occupations quotidiennes. Voilà quelques exemples pour méditer en pleine conscience :

 

Le matin en prenant votre petit déjeuner ou pendant les repas.

Bon, c’est très bien si vous êtes célibataire…

En revanche, si votre moitié vous susurre des mots d’amour pendant que vous tentez de vous concentrer sur la texture du sucre qui en train de fondre dans votre café, je pense que vous aurez envie de fondre sur autre chose… Et puis des mots doux, on n’en a pas tous les jours, alors autant les apprécier !

Si vous avez des enfants… ça va être difficile d’expliquer, et surtout de faire comprendre, à votre bout d’amour qu’il ne faut vous parler pendant le petit dej’, et qu’il faut maintenant apprendre le concept d’autonomie s’il vient de renverser son chocolat chaud sur son pantalon… bon, c’est compliqué.

 

En allant travailler ou en marchant.

Bon, si vous prenez la voiture, laissez tomber… Il faut rester concentré sur la route hein ! 🙂
En revanche, si vous marchez un petit peu (entre 2 stations de métro par exemple), vous pouvez pratiquer la pleine conscience en vous concentrant sur chacun de vos pas, la sensation du sol sous vos pieds, les muscles que vous travaillez, le petit vent qui s’engouffre dans vos cheveux, caresse votre visage, l’odeur du béton mouillé ou des fourneaux de la boulangerie que vous venez de croiser… bref vous voyez ce que je veux dire ?

 

En faisant la vaisselle (ce message s’adresse aussi aux hommes)

Si vous n’avez pas de lave-vaisselle, tout en nettoyant plats, couverts et verres, vous pouvez focaliser votre attention sur l’eau et ses qualités (température, sensation sur la peau, réaction de votre peau), et vivre la même expérience avec chaque objet que vous lavez, sur le produit vaisselle et ses petites bulles, sur les odeurs (j’espère que la vaisselle ne traîne pas depuis 2 jours dans l’évier).
Cela fonctionne seulement si vous vous concentrez sur ce que vous êtes en train de faire.. Si vous ruminez que « comme d’habitude, c’est vous qui faites la vaisselle », cela va plutôt vous agacer et vous pourrez dire au revoir aux vertus de la médiation 😉

Mesdames, voilà une bonne excuse pour suggérer à monsieur que le ménage est bon pour sa santé !

 

En prenant votre douche ou votre bain.

Je pense que c’est l’endroit idéal pour pratiquer la pleine conscience. Que vous ayez une vie de famille ou êtes célibataire, en général vous êtes seul pour vous laver. A moins d’avoir rencontré Roméo depuis peu, mais ça c’est une autre histoire… qui mérite à elle seule un autre billet 😉

Évidemment, pour que cela fonctionne, cela implique que vous vous concentriez bien sur le moment présent et pas que vous soyez déjà au bureau quand vous prenez votre douche.

 

Pour conclure,

Il y a plein de moments dans la journée pour méditer tout en faisant vos activités habituelles. Je suis certaine que vous trouverez le moment qui semble idéal pour vous. Au début, la pratique vous semblera – peut-être – difficile, mais avec un peu de persévérance, vous vous en sortirez très bien !
Alors vous n’avez plus d’excuse ! 🙂

Comment méditer quand on n’a pas le temps?

Comment méditer quand on n’a pas le temps ? On nous le dit : la méditation est bonne pour la santé et s’y consacrer au moins 30 minutes par jour permet d’en ressentir les réels bienfaits ! Méditation de pleine de conscience.

 

Voici quelques livres et cds pour commencer à apprendre la pleine conscience :
Méditer : 108 leçons de pleine conscience – Jon Kabat-Zinn
Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vive en pleine conscience – Jon Kabat-Zinn
Méditer, jour après jour – Christophe André

 

Eve Korrigan

Obnubilée depuis plus mon jeune âge par des interrogations métaphysiques, j'essaie tant bien que mal de comprendre le but de l'existence et les composantes de ce grand Tout dans lequel nous cheminons. En quête constante, plutôt interrogative qu'affirmative, et situant toujours l'humain au coeur de mes préoccupations et explorations, je vous partage quelques unes de mes réflexions alliées à l'essence du tarot, des oracles et des jeux de développement personnel. Fondatrice de Graine d'Eden, je partage ma passion pour tous les supports d'évolution personnelle au travers de publications variées, une bibliothèque interactive de jeux (Tarot, Oracles et autre jeux) et vous propose une guidance hebdomadaire et des consultations privées.

Vous serez intéressé par

4 thoughts on “Comment méditer quand on n’a pas le temps ?”

    1. Bonjour Claire,
      vous pouvez vous inscrire à la Newsletter en indiquant votre adresse mail en haut à droite du site, à côté de « ABONNEZ VOUS A LA CHAÎNE YOUTUBE », sous le texte « RECEVEZ LA NEWSLETTER ».
      http://www.grainededen.com/
      Merci à vous.
      Bonne journée.
      Eve

  1. Bonjour et merci pour cette façon de méditer je ne savais pas comment m y prendre je vais essayé mais ça n’a pas l air facile !
    J’aime beaucoup votre humour ça fait du bien de vous lire

    1. Bonjour Annie,
      Merci, essayez et dites moi si cela a été efficace pour vous.
      Bonne fin de journée.
      Eve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Enregistrer
+1
Tweetez
Partagez