Graine d'Eveil
En ce moment

Vos singularités : votre chemin du commun au divin

En chacun de nous se trouvent une énergie particulière et une singularité qui nous animent. Ce sont ces mêmes spécificités qui nous handicapent aussi. On peut se sentir différent, se sentir seul, peu compris et inadapté dans un monde où tout semble avoir été érigé sur la base d’une majorité, c’est à dire sur ce qu’on nomme « la norme ». Diktat du bien penser, du bien fondé, du bon agir et du bon parler; la moindre de nos cellules passe au filtre de la « normalité« , du corps à l’esprit, jugeant de la validité et de la qualité de notre existence. L’humain reste un être mystérieux, capable du pire comme du meilleur, sans savoir quelle énergie dominera face à telle ou telle expérience : quelle chimie du corps exercera sa force, quelle alchimie de l’âme viendra se mettre en action ? quelle passion du coeur exercera son pouvoir ?  Nous sommes tous capable de l’imaginer, pour nous-même et pour nos proches, mais rien ne nous garantit qu’il s’agit d’une projection lumineuse ou purement illusoire. Plus nous avançons, plus nous nous questionnons sur notre vraie nature, sur qui nous sommes, sur ce que nous sommes capable et, par conséquent, sur notre devenir. Plus nous nous extrayons de la norme, du courant dominant, plus l’énigme s’épaissit pour les autres qui ne trouvent pas de repères acceptables pour nous « classer« , nous « étiqueter« , et pour comprendre comment nous aborder, et sur quels schémas et mode d’emploi se fier pour nous décrypter et interagir avec nous tout en se sentant en sécurité. Si cela peut sembler compliqué pour les autres, il n’en est pas moins diffile pour les « atypiques« . La Société ne les aide pas à s’identifier. Aussi comment ne pas être une énigme pour soi-même, lorsqu’il est déjà difficile d’y voir clair quand elle nous apporte un semblant de réponse.  Et si… et si, finalement, il était préférable qu’il en soit ainsi ? S’il fallait justement se perdre pour se trouver ? Car quand on a l’opportunité de se perdre, c’est que l’on a toute la Liberté de se promener. Et si on doit trouver, c’est que l’on doit chercher. Ne pas s’identifier à des normes, c’est aussi faire fi de ses limites. C’est avoir face à soi, un paysage dégagé où nous avons tout le loisir d’y créer notre propre espace, sans contrainte, si ce n’est celles de nos propres croyances et de nos propres valeurs. Si la différence était l’unique condition sine qua non à son identité, à sa vérité ? Parce que noyée dans la masse, comment peut se révéler la noblesse des individualités ? Ce qui est différent est ce qui est hors masse, donc ce qui est rare. Hors, de tout temps, la rareté crée la beauté de ce qui est précieux. Ce n’est certainement pas une croyance vaine, elle doit avoir sa raison d’être. L‘extra-ordinaire ne laisse jamais indifférent, il fascine et fait rêver. Entre attirance et répulsion, l’ordinaire vacille. Mais l’ordinaire vacille toujours… c’est dans sa nature. Le commun ne sait où va mener cette inconnue tout en étant exalté de la possible aventure qui pourrait l’extraire de son ennuyeux quotidien. L’extra-ordinaire effraie et séduit car il abrite des possibilités infinies, de celles qui permettent le réel sentiment de liberté de pouvoir agir sur le monde avec des ressources rares. Celui qui détient ces trésors, a le pouvoir de créer un monde (son monde) qui ne ressemblera à aucun autre. Se re-connaissant, dans chacune de ses créations. Se re-trouvant à chaque errance, dans sa manière bien particulière de cheminer, dans sa façon de ponctuer ses pas, l’un après l’autre, sans que jamais il ne ressemble à aucun autre.
Nous avons tous ce pouvoir et nous possédons tous ces trésors rares. Ce sont toutes ces petites et grandes choses que l’on a parfois beaucoup de mal à accepter. Toutes ces infimes petits détails de notre personnalité avec lesquelles nous tentons de composer continuellement afin de faire bonne figure au regard des autres. L’ordinaire de notre être vacille face elles, les accusant de ne pas être « comme les autres« , à la hauteur; les rendant responsables de notre mal être, de notre solitude et de notre basse estime de nous-même. Les parties ordinaires de nous-même, qui s’identifient à la « norme« , réagissent tout comme elle face à notre part de singularités, restant aveugles aux trésors de possibilités qu’elles pourraient nous offrir… si seulement on savait les accepter. Vos différences vous offrent une richesse incommensurable et inimitable, aussi prenez-en soin. Elles sont vos forces, elles sont les graines de votre identité et de la voie qui est vôtre, prêtes à éclore, à chaque instant. Depuis la nuit des temps, il existe des joyaux qui ne sauraient révéler toute leur splendeur sans être entre de bonnes mains. Si ils sont vôtres, c’est que vous êtes l’unique personne à avoir le pouvoir de les éveiller, même si vous devez passer par des expériences initiatiques, parfois difficile, pour les maîtriser. Aussi soyez à la hauteur de l’usage pour lesquels ils sont destinés, pour lesquels ils vous destinent.

Faîtes fi du regard des autres, de ce qu’ils peuvent dire ou penser. Assumez ce que vous êtes au présent même si ce que vous êtes vous paraît mystérieux… Ne vous comparez pas aux autres, nous sommes tous différents et c’est bien là que réside notre identité. Ceux qui vous critiquent, portent aussi des singularités qui peuvent donner lieu aux jugements sévères des personnes mal intentionnées,  peu bienveillantes ou effrayées par l’inconnu. Nous avons tous des parties de nous même que nous essayons d’apprivoiser, que nous condamnons, aussi, à l’instar de notre Société, sans reconnaître leur valeur. Nous sommes égaux en ce qui concerne l’imperfection de notre humanité, et parfait pour ce que nous devons réaliser de manière personnelle et singulière. Acceptez que les chemins initiatiques puissent parfois vous confronter à des expériences difficiles afin de maîtriser les trésors que vous avez reçus afin de sublimer ce que vous êtes et ce qu’il y a de plus divin en vous.. Vos singularités sont vos plus belles richesses et vos meilleurs guides pour dessiner votre destinée… de l’ordinaire à l’extra-ordinaire.
© Tous droits réservés – Eve Korrigan – Graine d’Eden

Eve Korrigan

Obnubilée depuis plus mon jeune âge par des interrogations métaphysiques, j'essaie tant bien que mal de comprendre le but de l'existence et les composantes de ce grand Tout dans lequel nous cheminons. En quête constante, plutôt interrogative qu'affirmative, et situant toujours l'humain au coeur de mes préoccupations et explorations, je vous partage quelques unes de mes réflexions alliées à l'essence du tarot, des oracles et des jeux de développement personnel. Fondatrice de Graine d'Eden, je partage ma passion pour tous les supports d'évolution personnelle au travers de publications variées, une bibliothèque interactive de jeux (Tarot, Oracles et autre jeux) et vous propose une guidance hebdomadaire et des consultations privées.

Vous serez intéressé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

222 Partages
Partagez221
Enregistrer1
+1
Tweetez
Partagez
Close
Close