En ce moment

Etude de cas avec le Tarot – Le bon moment pour changer d’emploi ?

Est-ce le bon moment pour changer d'emploi et pour une nouvelle orientation professionnelle ?

Pour cette étude de cas, j’ai choisi d’utiliser une méthode de tirage personnelle « Le Chemin avec le Tarot ». Cette méthode a l’avantage d’être simple, de fournir une vue d’ensemble de la problématique tout en donnant suffisamment de détails pour avoir toutes les clés avant de prendre une décision importante. Elle s’adapte à tout type de questions et son interprétation peut se faire à différents niveaux de lecture.
J’ai choisi d’utiliser un Tarot de Marseille pour cette question car sa charge symbolique permet de fournir des informations variées en lecture linéaire et non-linéaire tout en étant un excellent support d’intuition. Il est très important de bien choisir son support avant un tirage, il doit vous permettre de s’adapter à votre manière d’interpréter les cartes. Me concernant, j’avais envie de conjuguer différentes méthodes d’interprétations : littérale, symbolique et intuitive.

 

Le contexte et la question

Sébastien travaille depuis plusieurs années dans la même entreprise, néanmoins cela fait quelques années que son activité professionnelle ne le satisfait plus. Jusqu’alors, confronté à quelques difficultés financières, il ne prenait pas le risque de changer d’emploi de crainte de se retrouver confronté à une période sans activité et donc sans revenu. Aujourd’hui sa situation financière s’est un peu améliorée mais n’est pas totalement sécurisante. Néanmoins, il n’aime vraiment plus son emploi et souhaiterait en changer et se ré-orienter. Croyant, il aimerait avoir un signe, un message afin de savoir si c’est le bon moment pour lui et si cette décision ne va pas à l’encontre de son chemin d’évolution spirituelle.

Le Chemin avec le Tarot

Cette Méthode de tirage se compose de 4 lames et permet d’avoir un tour d’horizon de la situation, son évolution probable et un précieux conseil pour vivre au mieux l’expérience et arriver à bonne destination.

Composition de cette méthode de tirage

  1. Les Bagages Cette première carte nous donne des informations sur les éléments positifs permettant la bonne réalisation de son projet. Selon la problématique, il s’agit des qualités à mettre en avant, ce qui est en faveur du projet ou encore une ressource disponible.
  2. Les Obstacles Cette deuxième lame nous donne des informations sur les obstacles que peuvent rencontrer Sébastien, les défis à relever qu’il rencontre ou pourra rencontrer ou encore un élément qui n’est pas en sa faveur.
  3. La Destination Cette carte nous donne une indication de l’évolution possible de sa situation s’il décide de mettre en place son projet. Il s’agit de « ce vers quoi on tend » au moment présent, c’est à dire selon les éléments, l’état d’esprit et la posture qu’a Sébastien actuellement.
  4. Le Conseil Cette dernière carte est un précieux conseil afin que Sébastien puisse vivre au mieux son projet et arriver à bonne destination. Il peut arriver que cette lame livre des conseils allant à l’encontre du choix du consultant, cela dépend des autres lames présentes.

Le Tirage de Sébastien

Etude de cas avec le Tarot - Le bon moment pour changer d'emploi ? Est-ce le bon moment pour changer d'emploi et pour une nouvelle orientation professionnelle ? Etude de cas avec le Tarot de Marseille. Graine d'Eden - développement personnel, éveil spirituel avec le tarot et les Oracles divinatoires.

Voici comment se compose le tirage

  1. Les Bagages Le Mat (L’Arcane sans nombre)
  2. Les Obstacles VI – L’Amoureux
  3. La Destination XIIII – Tempérance
  4. Le Conseil XIII (L’Arcane sans Nom)

Premières Impressions

En retournant les lames une à une, je sais déjà qu’il s’agit du bon moment pour Sébastien pour changer d’activité et qu’il y est même encouragé. En effet, Le Mat en position positive (1) et XIII – L’Arcane Sans Nom (Que l’on nomme aussi La Mort) en Conseil (Position 4) sont suffisamment explicites pour une première approche.

Interprétation du tirage

Voici l’interprétation étapes par étapes de ce tirage. Je vais tenter d’être les plus clair possible et de « verbaliser » également les suggestions intuitives en les liant à des éléments concrets afin que vous puissiez suivre mon cheminement. Afin que les débutants puissent suivre cette interprétation, je commencerais chaque interprétation par un exercice d’observation de l’illustration. Pour les débutants, il est important de ne pas se laisser impressionner par le support et la pratique, car cet état nuit bien souvent au simple bon sens et à votre sens de l’observation pour interpréter les lames du Tarot.  En effet, bien souvent, pour comprendre une lame et un tirage, le sens de l’observation et les liens visuels permettent d’extraire l’interprétation majeure d’un tirage. D’autre part je m’exprimerai de manière à ce que mon approche soit la plus exotérique (accessible à tous) possible afin d’occulter l’idée courante selon laquelle le Tarot est ésotérique (c’est à dire des connaissances réservées qu’à des initiés).

 

Lame 1 – Les Bagages (éléments positifs et ressources nécessaires) : LE MAT

Le Mat, Le Fou est celui qui vit en marge de la Société, qui ne se conforme pas aux idées, croyances et coutumes de la majorité (d’une norme). Il est également Le Fou du Roi, le seul a être en droit de crier des vérités sans risquer un châtiment, puisque personne ne le prend au sérieux. S’amusant et amusant la cour par ses propos farfelus aux oreilles de la conformité et la bienséance. Voyez-vous, Le Mat ne s’encombre pas du regard des autres, des vérités communes et de ce qui se doit d’être ou de faire. Il poursuit une quête personnelle, la quête de sa propre vérité et de sa liberté… et ce peu importe, les risques, les avis extérieurs et le prix à payer. Parfois inconséquent, certainement inconscient, il choisit de vivre en marge de ce que la Société demande à ses brebis. Pour lui, la seule chose qui l’importe est de partir à l’aventure, c’est à dire d’aller là où son coeur le dirige sans en connaître la destination (Ce serait un trajet s’il en connaissait la destination). Il s’équipe de son bâton de pèlerin et d’une simple besace. Il n’emporte que l’essentiel : son expérience. Ce n’est pas que les contingences matérielles l’indiffèrent, elles sont simplement secondaires. Cet Arcane représente cette impulsion qui nous pousse à aller découvrir de nouveaux horizons, à sortir de notre zone de confort, à partir vers une nouvelle direction, à aller vers une quête plus personnelle où l’on est en quête de Soi. Dans ce tirage, Le Mat est en bonne posture puisque qu’il représente les aspects positifs de la problématique de Sébastien.  Aussi, son désir de reconversion professionnelle et de quitter son emploi actuel représentent une opportunité de se diriger vers une nouvelle voie professionnelle où il peut espérer tendre vers plus d’authenticité. D’un point de vue visuel, il est facile de comprendre que ce personnage « qui s’en va » appuie le souhait de Sébastien de « s’en aller » de là où il est pour « aller ailleurs ». Néanmoins, avec Le Mat + L’Amoureux (en position 2 de ce tirage), il est fort possible que Sébastien ne sache pas encore vers quelle activité il a envie de s’orienter… même si il connaît ses aspirations profondes (C’est à dire ce qui l’anime et donc un secteur d’activité), il n’a pas encore toutes les connaissances nécessaires pour définir avec exactitude le métier qui lui conviendrait.

 

Lame 2 – Les Obstacles (éléments négatifs et obstacles) : VI – L’AMOUREUX

L’Amoureux hésite. Le voilà à la croisée des chemins, entre deux femmes : l’une semble représenter la jeunesse et la Beauté, et l’autre paraît plus âgée et, par conséquent symboliquement, représente la sagesse. En haut, un ange tend son arc, prêt à lâcher sa flèche (Cupidon ?). Tout dans cet Arcane renvoie à l’Amour et à la notion de choix (les deux femmes qui le sollicitent, la position des pieds etc.). Il ne s’agit pas nécessairement d’un choix amoureux, il s’agit d’un choix d’Amour c’est à dire celui du coeur et ce, quel que soit le domaine de la vie. Les deux femmes représentant les choix qui s’opposent et qui tiraillent notre jeune homme : les élans du coeur ou les responsabilités ? Les valeurs sûres ou l’aventure ? La conformité ou l’authenticité ? La sécurité matérielle ou les aspirations profondes ? etc. Nous ne sommes pas des êtres qui se suffisent de penser et d’agir dans le monde pour exister, nous avons aussi besoin de satisfaire quelque chose qui nous semble mystérieux et qui n’est pas vraiment intellectualisable ou « raisonné » : nos élans de coeur, c’est à dire nos aspirations profondes. C’est pour cette raison, qu’à nos yeux, ces aspirations semblent trouver leurs origines dans quelque chose de « plus élevé » de « spirituel« . Elles sont les graines de notre âme, ne demandant qu’à être choyées afin d’éclore. Quelque chose de « Plus élevé » tout comme cet Ange qui observe la scène prêt à décocher sa flèche et à atteindre son objectif. Sébastien attendait un signe « Céleste » pour savoir si c’était le bon moment pour quitter son emploi et se réorienter vers une activité plus en adéquation avec ce qui l’anime…. et voilà que notre Ange lui fait un signe prêt à le toucher en plein coeur ! L’Amoureux étant dans le tirage en mauvais posture (En position négative) que faut-il en comprendre ? Simplement qu’il est le seul à se créer des obstacles pour deux raisons : la première serait d’attendre indéfiniment un « signe céleste » pour valider son désir et se mettre en mouvement (Le Mat) pour réaliser son désir, la seconde est qu’il existe encore en lui un conflit d’intérêt entre ce qu’il pense être de sa responsabilité (Peut-être sa famille, le foyer ou son rythme de vie) et son désir personnel d’autoriser son être essentiel de s’exprimer… Entre le matériel (ce qui a attrait au monde physique et ses contingences) et le spirituel. Le risque est qu’il reste sur le bord de la route, attendant d’être certain de ce qu’il doit faire avant de se décider.. et cela peut durer longtemps ! L’Amoureux lui crie simplement « Tu connais la réponse, elle est celle du coeur !  » (Ce qui n’aurait pas du tout était le cas avec une lame comme La Justice)
Avec toutes ce énergies en présence, voyons vers quoi ce « dirige » Sébastien avec la lame suivante.

 

Lame 3 – La Destination (Evolution probable) : XIIII – TEMPERANCE

Tempérance vient adoucir les conflits intérieurs de Sébastien. Ce personnage passe un fluide d’un vase à l’autre avec une grande habileté. Le liquide (ou fluide) semble aller dans une double direction : du récipient du haut vers celui du bas, et de celui du bas vers le haut. En arrière fond, les deux couleurs tranchées de la robe de cet Ange évoquent les énergies qui s’opposent. Selon la « tradition », cet Ange serait pour certains l’Archange Raphaël (celui qui guérit), pour d’autres il s’agit de Michaël (Qui est comme Dieu). Finalement, peu importe car nous pouvons comprendre sa symbolique sans le nommer. Il s’agit d’un messager Céleste (donc du monde d’en haut) bien ancré sur terre, donc présent dans le monde d’en bas (le monde physique). Tiens, tiens : Tempérance nous raconte qu’il est possible de laisser s’exprimer le Spirituel dans notre monde physique, d’allier spirituel et matériel, de conjuguer nos aspirations aux contingences matérielles, d’harmoniser le coeur et la raison. Voilà qui permet de résoudre le dilemme de L’Amoureux qui hésitait, pourtant poussé par la folle énergie du Mat qui était prêt à faire fi des responsabilités. Tempérance harmonise des énergies contradictoires, elles deviennent complémentaires afin de trouver un équilibre satisfaisant. Il s’agit d’un vrai travail Alchimique où ce que l’on considérait opposés et antinomiques finissent par s’allier afin de ne plus ressentir de tensions destructeurs ou toxiques. Tempérer signifie bien qu’il n’y a plus d’excès, que chaque éléments constitutifs s’équilibrent afin d’engendrer quelque chose d’harmonieux où la sérénité peut s’exprimer. Là où avec L’Amoureux, les tensions naissaient d’un choix difficile parce que la vision de la situation semblait présenter des caractéristiques opposées, avec Tempérance, celles-ci s’allient afin de trouver la paix. Plus concrètement, il est fort possible que Sébastien parvienne à trouver des solutions concrètes afin de pouvoir vivre son projet sans être sous tension et conflit entre ses responsabilités et son envie, ses obligations matérielles et ses aspirations. Cela peut se traduire par la possibilité d’allier ou d’alterner un travail « alimentaire » et une formation, de trouver une formation rémunérée, ou encore de rester à son poste actuel le temps de se former à un nouveau métier. Et enfin, avec Tempérance, il est aussi fort probable qu’il parvienne à faire le point sur l’activité qui répondra à son être essentiel, puisqu’il tend vers une paix intérieure (Tempérance) et l’alliance des différents choix qui se présentent à lui, cela induit qu’il est parvenu à reconnaître l’activité qui lui plairait (même si ce sera finalement le point le plus difficile de sa problématique – nous le verrons plus loin)

 

Lame 4 – Le Conseil : XIII – ARCANE SANS NOM (La Mort)

L’Arcane Sans Nom (La XIII) est communément appelé La Mort. Mourir, voici le conseil du Tarot pour Sébastien. N’allons pas trop vite quant à la signification littérale de ce mot et observons cette lame pour en comprendre le sens. Un squelette, faux à la main, avance sur une terre jonchée d’herbes, de mains et de têtes couronnées. Que reste-t-il à ce « personnage » ? Une fois décharné, il ne lui reste que la structure : son squelette. La chair, elle est sur le sol, il s’en est débarrassé. Les têtes couronnées représentent le prestige social, le monde des apparences où l’on affiche notre réussite et on respecte des règles bien définies qui régissent nos interactions et actions. Voilà de quoi séduire notre Mat qui symboliquement ne demande qu’à les couper pour se sentir libre ! Petit détail – pour ceux qui sont habitués au Tarot de Marseille – l’une des mains coupées ressemblent étrangement à celle de l’Arcane V – Le Pape, vue de face cette fois-ci. Cette main, qui par son geste donne son aval et bénit. Ce personnage fauche donc les apparences, les diktats de la Société, tout aval extérieur et les croyances communes. Voilà donc ce qui doit mourir et se recycler en engrais pour cette nouvelle terre, terreau fertile à une nouvelle naissance. L’Arcane Sans Nom invite à se débarrasser de tout ce qui n’est plus utile et de ne garder que l’essentiel (le squelette) et d’avancer sur son nouveau chemin. Cette idée se matérialise dans tout changement conséquent qui implique que l’on modifie notre manière de percevoir notre monde en se débarrassant des croyances qui sont devenues désuètes. C’est le cas, par exemple, lorsque l’on change de vie et que l’on doit prendre de nouvelles habitudes et de nouveaux repères, quand on change de travail, quand on se sépare, quand on déménage etc. Tous ces changements impliquants un regard tourné vers l’intérieur afin de prendre conscience de ce qui nous bloque et de faire le grand ménage. Il n’y a pas de nouvelle naissance sans mort. Il y a toujours quelque chose que l’on doit laisser mourir pour dessiner l’espace d’une nouvelle graine. L’Arcane Sans Nom invite donc Sébastien au changement en se débarrassant de tout ce qui semble le retenir là où il est aujourd’hui : sa peur face aux contingences matérielles et ses craintes face à ses responsabilités. Un Arcane qui abonde donc dans le sens de son souhait : quitter son emploi actuel afin de renaître à autre chose plus en adéquation avec ses aspirations.

 

Particularités et liens entre les lames

Le Mat et l’Arcane Sans Nom sont deux lames particulières parmi les 22 Arcanes Majeurs du Tarot, et elles sont tous deux présentes dans ce tirage. Tout d’abord par leurs similitudes : toutes les deux présentent un personnage qui avancent vers la même direction et en tenant pour l’un, un bâton, pour l’autre, une faux, tous deux dans une dynamique (diagonale) identique. Similitudes des deux lames qui se détachent de l’inutile pour concentrer leur attention sur un nouveau chemin. Le Mat n’ayant pas de numérotation, parce que finalement quand on est libre on ne s’accorde à aucun ordre et construction logique. L’Arcane Sans Nom, la XIII, qui ne se présente pas car, finalement, on ne peut encore identifier ce qui va émerger du changement, ce qui est prêt à re-naître. Difficile de nommer ce qui n’existe pas encore. Tous deux nous parlent d’aventure, d’inconnus, de quête de liberté et d’authenticité. Aussi, il est possible que l’élan soit bel et bien présent dans la démarche de Sébastien, qui finalement pourra amorcer ce changement sans en poser, au préalable, les structures et les limites, partant simplement à l’aventure sans savoir encore exactement où il va, avec la seule conviction qu’il arrivera à destination, celle qui est faite pour lui. Cette inconnu est ici accentuée par l’Arcane caché VI – L’Amoureux qui est la somme de toutes les lames présentes VI (6)+ XIIII (14) + XIII (13) = 33, soit 3 + 3 = 6 soit l’Arcane VI – L’Amoureux qui parle d’une forme d’indécision, d’une inconnue à la « croisée des chemins ». Cette fameuse inconnue : quelle direction prendre alors que je suis déjà en marche ? En somme vers quoi me diriger ? Quel métier ? Avec Tempérance, il est évident que, Sébastien, trouvera la direction de son orientation en chemin, même si cette méthode n’est pas conventionnelle. Elle est à l’image d’un Amoureux Fou (L’Amoureux + Le Mat) qui suit les pulsions de son coeur dont la forte énergie lui impose de trouver les solutions et les réponses en chemin, parce qu’il n’a d’autres choix que de continuer à faire battre son coeur.

Synthèse et réponse

Sébastien voulait savoir si c’était le bon moment pour lui pour quitter son emploi et se ré-orienter professionnellement et savoir si cela était en accord avec son chemin d’évolution. La réponse est sans ambiguïté : oui, c’est le bon moment et ce projet est en accord avec son chemin d’évolution puisque on l’encourage même à prendre des risques et à faire un acte de foi. Il peut même commencer à avancer sur ce projet sans encore savoir vers quel métier il souhaite s’orienter, car ce qui le motive est étroitement lié à ses aspirations profondes, c’est à dire l’essentiel de son être. Son authenticité lui permettra d’identifier et de reconnaître le métier qui lui correspond à force de recherches et de communication avec les autres. Il y a de fortes chances pour que, dans un premier temps,  il cumule formation et emploi afin de trouver un équilibre entre vie basique matérielle et projet professionnel. Cette période pourra être vécue avec sérénité.

Pour ce tirage j’ai utilisé Les grandes cartes du Coffret Le Tarot de Marseille de Mary Packard
Etude de cas réalisée avec l’autorisation du Consultant (Merci à lui) – Le prénom a été changé pour des raisons de confidentialité.

Contenu similaire

Eve Korrigan

Obnubilée depuis plus mon jeune âge par des interrogations métaphysiques, j'essaie tant bien que mal de comprendre le but de l'existence et les composantes de ce grand Tout dans lequel nous cheminons. En quête constante, plutôt interrogative qu'affirmative, et situant toujours l'humain au coeur de mes préoccupations et explorations, je vous partage quelques unes de mes réflexions alliées à l'essence du tarot, des oracles et des jeux de développement personnel. Fondatrice de Graine d'Eden, je partage ma passion pour tous les supports d'évolution personnelle au travers de publications variées, une bibliothèque interactive de jeux (Tarot, Oracles et autre jeux) et vous propose une guidance hebdomadaire et des consultations privées.

Vous serrez intéressé par

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

279 Partages
Partagez242
Enregistrer37
+1
Tweetez
Partagez
Close