Sandrine HK – Le Magnétisme : pour qui, pour quoi et comment ?

Nous avons tous entendu parler du magnétisme pour soulager les maux et même pour arrêter de fumer. Pratique vieille de plusieurs millénaires, le magnétisme a traversé les âges et a même résisté au dogme de la médecine conventionnelle. Nous avons tous une idée de cette pratique et de ses objectifs, avec un regard parfois sceptique et amusé pour certains, avec beaucoup de curiosité face aux conseils d’un proche, ou encore avec une forte conviction pour d’autres. Alors, qu’est ce que réellement le magnétisme ?  Comment cela fonctionne t-il ? Qui peut pratiquer ? Qui peut consulter ? Quelles en sont les contre-indications ? Peut-il se substituer aux thérapies classiques ? Rencontre avec Sandrine HK, magnétiseuse énergéticienne qui a bien voulu nous en dire plus sur la pratique de cette médecine alternative. Le magnétisme : pour qui, pour quoi et comment  avec Sandrine HK.

Bien-être Découverte - Sandrine hk - Le magnétisme : pour qui , pour quoi ? Comment ? - Graine d'Eden développement personnel Méthodes et jeux

Sandrine HK est magnétiseuse énergéticienne. C’est en faisant confiance à la vie,  à ses signes et à ses propres ressentis, qu’elle s’est naturellement intéressée au magnétisme et aux soins énergétiques. Forte d’une pratique de plus de 10 ans, elle a commencé par être formatrice puis a créé sa chaîne Youtube « Spiritu’ailes » afin de partager et transmettre son expérience sur les soins énergétiques mais également sur la spiritualité, la médiumnité, les thérapies alternatives et le développement personnel. Aujourd’hui elle pratique à son cabinet de Gex (Ain), prodigue également des soins à distance et continue à former de jeunes magnétiseurs au travers de ses vidéos et de conférences. Je vous invite à découvrir ses vidéos, empreintes de passions, de bonne humeur et d’humour, qu’elle partage toujours avec beaucoup d’amour.

 

Rencontre

Le magnétisme qu’est ce que c’est ? pour qui ? pour quoi et comment ?

Quelle différence entre le magnétiseur et l’énergéticien ?
S.H.K. Le magnétiseur utilise sa propre énergie pour soigner, l’énergéticien canalise les énergies de la nature.
Je pense qu’au début si nous ne sommes pas dans un cheminement spirituel, on aura tendance à se dire magnétiseur et puis au fur et à mesure de la pratique, on se rend compte que l’on est pas seul, qu’il y a d’autres forces qui nous aident dans l’ombre, dans d’autres dimensions à accomplir notre tache. Alors oui, j’utilise aussi mes propres énergies, je me sens fatiguée à la fin de la journée, mais pas seulement, je demande de l’aide sur d’autres plans et je sens que certaines énergies ne m’appartiennent pas. C’est un travail commun, tous ensemble : le magnétiseur, les énergies extérieures mais aussi le consultant, oui lui aussi va effectuer un travail.

Quelles énergies sont actions dans le magnétisme ? En somme, comment cela fonctionne -t-il ?
S.H.K. Les énergies de la nature, d’ autres dimensions…  Je ne peux pas dire que je canalise un ange, des guides ou autre. nous avons besoin, c’est vrai, de représentations physiques en tant qu’être humain. Donc certains diront qu’ils ont vu et canalisé des anges, des guides, des entités pendant une séance. Ils se représenteront physiquement ainsi les énergies qu’ils canalisent en fonction de leurs croyances. C’est, je pense, des représentations physiques dont nous avons besoin pour nos repères humains. Certains diront qu’ils ont vu jésus pendant un soin mais je pense que cela dépend de l’endroit où nous vivons et de la culture de notre pays. Je ne pense pas qu’une personne vivant dans un pays musulman verra ou fera appel à la même représentation qu’une personne vivant dans un pays à tendance chrétienne sur un soin identique … Ce ne sont que des représentations. mais pour tous, ce sont des énergies. Je préfère donc parler en terme d’énergies.

Comment se déroule une consultation ?
S.H.K. Je pense qu’une discussion avant la séance est nécessaire. Avant de faire un soin, il m’est indispensable d’essayer de comprendre l’origine des maux. Je pense que nous sommes une âme qui a un corps et non un corps qui a une âme. Il est donc nécessaire d’écouter ce qu’elle a à nous dire. Elle le fait déjà de bien des manières à travers l’intuition, mais hélas, dans notre société actuelle, nous n’apprenons pas à écouter notre intuition, on nous apprend à réfléchir, « mentaliser ». C’est donc difficile d’écouter son âme. Alors pour se faire entendre, elle va avoir d’autres techniques, soit elle va créer des situations difficiles dans notre vie, soit elle va créer des pathologies d’ordre physiques ou psychiques. Nous avons 7 centres énergétiques principaux communément appelés les chakras. Lorsque l’âme veut indiquer qu’il y a un problème pour elle, elle va agir sur un chakra qui lui même créera une pathologie. Alors au début, c’est minime comme un avertissement et puis si on n’en tient pas compte, le problème va prendre plus d’ampleur ou revenir de façon récurrente. L’essentiel de la discussion avant un soin est de comprendre quel est le problème profond de l’âme. Mettre des mots sur des maux et agir sur la cause et non le symptôme. Ensuite vient le soin énergétique, je ne vais pas magnétiser juste à l’endroit du symptôme mais bien l’ensemble du corps. Je pose une main à un endroit et avec l’autre je vais bouger au dessus. Les deux mains vont interagir, et je vais sentir comme une force, exactement la même sensation que lorsque l’on essaie de rapprocher deux aimants, d’ailleurs on les appelle aussi des « magnets ». Plus la sensation est forte et plus je dois continuer mes passes magnétiques à cet endroit. J’ai parfois des ressentis pendant la séance.
Pendant toute la séance – et elle commence lorsque la personne prend rendez-vous – nous allons enclencher un processus d’auto-guérison. Avec l’aide du thérapeute, la personne va se libérer elle même de ses maux. Si il n’y a pas les résultats souhaités par la consultante, c’est qu’elle a encore quelque chose à comprendre de sa maladie. Parfois une personne vient pour de l’eczéma et puis finalement, après le soin, c’est sur ses problèmes de sommeil qu’il y aura une amélioration.

Es-tu une guérisseuse ?
S.H.K. Non, je ne suis pas guérisseuse, une guérisseuse guérit par définition. Mais nous ne pouvons pas guérir, nous ne faisons qu’aider la personne à s’auto-guérir.

Qu’en pense la science ?
S.H.K. Cela dépend du pays. En France, ils s’ouvrent de plus en plus à ces thérapies alternatives. Dans les hôpitaux, il y a, par exemple, une liste des coupeurs de feu que l’on appelle dans les services grands brûlés. Mais je comprends une certaine réticence, car étant donné qu’il n’y a pas de cadre réglementé, cela ouvre la porte à bien des dérives et chacun peut s’improviser thérapeute sans réelle expérience.

Pour quelles raisons souhaite t-on te consulter ?
S.H.K. Je dirai qu’il est préférable de consulter un thérapeute énergétique lorsque tout va bien. il pourra alors peut être décelé la racine d’un souci qui pourrait grandir à l’avenir.
Dans certains pays, on consulte lorsque tout va bien et on paye les consultations. Mais lorsqu’il nous arrive d’être malade, on considère que le thérapeute a mal fait son travail en amont et, dans ce cas, on ne paye pas la consultation.
Bien sur, dans mon cas, on me consulte majoritairement lorsque l’on ne trouve pas d’issue positive à sa pathologie physique ou psychique. Les gens qui me consultent sont plus dans l’aspect « j’ai tout essayé et rien ne fonctionne sur la durée »

Que peut-on attendre comme résultat après une séance ?
S.H.K. Les résultats varient selon les individus. Sur une même pathologie, on peut avoir des résultats totalement différents d’une personne à l’autre. Pour certaines, ça va les soulager, pour d’autres, elles vont s’en défaire et certaines autres n’auront pas les résultats souhaités.
Tout dépend de ce que l’on a apprendre de notre problème. Tant que l’on n’a pas fait quelque chose contre la cause mais juste contre le symptôme, ça devient difficile de se débarrasser d’une pathologie. Parfois, elle va s’effacer mais va revenir sous une maladie différente et/ou plus forte. On ne peut pas espérer soigner le corps sans soigner l’âme. Il y a un proverbe basque que j’aime beaucoup : « la maladie du corps est la guérison de l’âme »
Parfois plusieurs séances sont nécessaires, si au bout de trois, vous n’avez aucun résultat, tournez-vous vers une autre technique ou un autre praticien.

Quand ne faut-il pas consulter un magnétiseur ? Il y a t-il des contre-indications ?
S.H.K. Il n’y a aucune contre-indication au magnétisme, on ne peut pas faire de mal. Au pire, vous n’aurez pas les résultats souhaités. Toutefois, et c’est personnel, je ne prends pas en consultation les femmes enceintes. Elles sont fragiles surtout en début de grossesse où le risque de fausses couches est le plus élevé. Si cela devait arriver après une séance de magnétisme, je ne voudrais pas que l’on fasse d’amalgame avec ma séance étant dans un cadre non réglementé.
Parfois aussi, il est possible d’avoir des réactions douloureuses ou inconfortables pendant et après une séance, ou encore, que le mal soit plus fort. C’est ce que l’on appelle des « maladies de guérison », cela ne dure pas longtemps parfois quelques minutes, parfois quelques heures. C’est une réaction plutôt positive cela indique qu’il se passe quelque chose, que le corps réagit au soin.

Peut-on consulter un magnétiseur en complément de soins conventionnels ?
S.H.K. Bien sur, c’est absolument compatible, mais un magnétiseur, ne peut pas donner de diagnostics médicaux, ne doit pas faire arrêter un traitement donné par toute autorité médicale. Dans le doute, consultez toujours votre médecin.

En tant que consultant, faut-il y croire pour que cela fonctionne ?
S.H.K. Ce n’est pas nécessaire, j’ai déjà eu de superbes résultats sur des sceptiques. Par contre, on ne peut pas soigner quelqu’un qui ne le veut pas ou qui n’est pas au courant. J’ai eu souvent le cas, de personnes qui voulaient que je fasse une séance à distance à leur conjoint qui ne croyaient pas du tout en ces thérapies et surtout sans que ces conjoints ne donnent leur accord, sans être au courant. On n’entre pas comme ça chez les gens !

Que conseillerais-tu aux personnes qui ont eu une mauvaise expérience d’une séance de magnétisme ?
S.H.K. Je pense qu’il n’y a pas de mauvaise expérience dans la Vie, il n’y a que des apprentissages pour grandir, des leçons à tirer. Que vous a appris cette mauvaise expérience ? C’est la question qu’il faut se poser.

Qu’est-ce qui te passionne le plus dans cette pratique ?
S.H.K. J’aime lorsque j’ai de forts ressentis et que je tombe juste sans connaître la personne. Surtout, le fait de pouvoir aider une personne à se libérer de ses maux, c’est super gratifiant je trouve.

Bien-être Découverte - Sandrine HK- Le Magnétisme - Graine d'Eden développement personnel Méthodes et jeux

Devenir et être Magnétiseur

Comment t’es-tu intéressée à cette pratique non conventionnelle ?
S.H.K. Il y a une dizaine d’années, à la naissance de mon deuxième enfant, je me suis rendue compte que j’arrivais à soulager ses mots de bébé juste en posant mes mains sur elle, en même temps mes mains réagissaient (chaleur, picotements, sentiment de matière entre mes mains). Je me suis d’abord dit que c’était un truc de maman. Ma belle-mère de l’époque, qui était très branchée spiritualité et thérapies alternatives, avait prêté un livre à son fils « Le pouvoir bénéfique des mains » de Barbara Ann Brennan, ce livre trônait sur sa table de chevet comme un appel à le lire. Je ne l’ai pas lu tout de suite, j’ai cherché sur internet des gens qui soignaient de cette façon, on appelait cela des magnétiseurs et ma belle-mère m’avait déjà emmenée voir un magnétiseur que j’avais trouvé fascinant et efficace. Je me suis alors intéressée de plus en plus au sujet.
En dehors de ça, j’avais souvent de la gêne au niveau des mains, un espèce d’inconfort indéfinissable. Lorsque je voyais des gens frotter leur mains sur leur jean, ça me faisait l’effet d’une craie que l’on fait crisser sur un tableau noir. Ça me le fait toujours d’ailleurs, ce qui amuse mon entourage.

Comment t’es-tu formée à cette pratique ?
S.H.K. Toute seule ou presque.
Lorsque j’ai commencé à contacter des magnétiseurs pour qu’ils me parlent un peu plus de leur technique, les portes se sont fermées. C’était une sorte de secret, de don qu’ils n’avaient pas envie de transmettre. Aujourd’hui je suis contente de voir que cela a évolué et qu’il existe plein de partages sur le sujet.
J’ai alors crée un groupe sur Facebook pour m’exercer. Le groupe mettait en relation des gens souffrants de pathologies et qui souhaitaient essayer le magnétisme et des magnétiseurs confirmés ou non. J’apprenais de mes confrères plus expérimentés, et surtout de mes expériences. J’ai continué à me documenter (livres, Internet) et surtout à PRATIQUER. La théorie c’est bien, la pratique c’est mieux. De toute façon, il existe autant de pratique que de praticien. Au fur et à mesure de l’expérience, chacun s’approprie sa propre technique. On ne s’improvise pas magnétiseur parce que l’on a lu des bouquins ou suivi une formation, on le devient à force d’expériences et l’expérience ne s’acquiert que par la pratique. J’ai d’ailleurs mis plusieurs années avant de me lancer en tant que professionnelle.

Faut-il avoir un don pour être magnétiseur ou énergéticien ?
S.H.K. Tout le monde peut pratiquer les soins énergétiques. On le fait déjà instinctivement. Lorsque nous nous brûlons, nous soufflons sur notre brûlure, lorsque nous nous cognons, nous frottons l’endroit. Lorsque notre enfant s’est fait mal nous lui donnons un bisou « magique »
Je soigne avec mon souffle, mes mains et l’Amour.
Après effectivement il y a des personnes plus douées que d’autres et c’est dans tous les domaines pareil, si je veux être footballeuse, je vais aller à des entraînements, je connaîtrai les règles, je saurai jouer mais si je ne suis pas douée (dans le sens prévu dans mon chemin de vie) je ne serai pas footballeuse professionnelle.

Que conseillerais-tu aux personnes qui souhaitent devenir magnétiseur ou énergéticien ?
S.H.K.  Tout dépend de ce pourquoi nous sommes venus sur Terre. Si les soins énergétiques vous attirent de manière profonde, que la simple idée d’en faire quelque chose vous met en joie alors essayez ! Ne vous projetez pas trop loin, un pas après l’autre, regardez où cela vous mène et si ce n’est pas votre voie d’être professionnel dans ce domaine peut être que ce chemin vous amènera à autre chose qui vous correspondra plus. Dans tous les cas si je vais vers ma Joie, je ne peux pas me tromper. Chacun est libre de choisir une méthode d’apprentissage à travers des formations, des livres de la documentation sur internet, mais ne vous enfermez pas dans une technique lors de la pratique. Si vous ressentez, pendant un soin que vous effectuez, que vous voulez mettre vos mains comme ceci, ou faire des gestes comme cela faites le malgré tout ce que vous avez appris en initiation, dans les livres ou sur internet. Vos ressentis sont vos meilleurs guides dans tous les aspects de votre Vie. Le frein le plus grand que l’on se met c’est un manque de confiance, le doute est sain mais il ne doit pas s’éterniser.
La meilleure école est la pratique. PRATIQUEZ PRATIQUEZ PRATIQUEZ.
Ne trouvez pas d’excuses du style « je n’ai pas de cobayes », l’Univers vous enverra les gens que vous pouvez aider à votre niveau. Ne voyez vous pas cette collègue qui a toujours mal aux cervicales, ou encore votre mari et ses douleurs au dos ? Vous en rencontrerez de plus en plus en tous cas vous y prêterez plus attention, proposez vos services bénévoles pour vous entrainer.

Quels ouvrages conseillerais-tu pour les débutants ?
S.H.K. Mon premier livre grand débutant a été « Le magnétisme c’est pas sorcier » de Bernard Senechault. Ce monsieur n’était pas édité et vendait son ouvrage sur feuille A4 relié. J’ai appris son décès alors je ne sais pas si on peut encore le trouver. Toute fois, j’ai réalisé une vidéo tuto sur ma chaine Youtube Spiritu’ailes pour commencer. Je l’ai faite à mes tout débuts sur Youtube et la qualité de l’image et du son est médiocre mais le message important et l’initiation est bien là.

Bien-être Découverte - Sandrine HK- Le Magnétisme - Graine d'Eden développement personnel Méthodes et jeux

À partir de quand peut-on s’installer comme professionnel ?
S.H.K. Cette question me fait penser à une de mes expériences personnelles. Je propose des formations. C’est plus des initiations en fait car sans la pratique, nous ne pouvons pas dire que nous sommes formés. Une de mes stagiaires en sortant de cette initiation s’est installée immédiatement en tant que magnétiseur. Je l’ai alors contacté pour lui dire que ça n’était pas honnête, que ça engageait d’autres personnes et que nous ne pouvions pas s’installer aussi rapidement sans expérience. Elle m’a alors répondu qu’elle avait une quinzaine de cobayes à magnétiser et qu’elle ferait aussi une autre formation et que comme elle était au chômage, elle avait envie de se lancer. Ça n’est pas une bonne raison, on ne prend pas cette voie parce que l’on arrive en fin de droit. On ne se lance pas après avoir magnétisé 15 personnes.

Le temps sera plus ou moins long en fonction de la fréquence de la pratique. Quelqu’un qui magnétise tous les jours ira beaucoup plus vite que quelqu’un qui magnétise une fois par semaine par exemple. J’ai su que j’étais prête à me lancer au bout de 5/ 6 ans environ, lorsque des gens que je ne connaissais pas me contactaient via bouche à oreille et lorsque je leur demandais de la part de qui ils venaient et qu’ils me répondaient, je me rendais  compte que je ne connaissais pas non plus ceux qui m’avaient fait de la pub. J’ai eu beaucoup de mal avec le fait de monnayer ces facultés, c’était du à de vielles croyances qui n’avaient plus lieu d’être. A notre époque, recevoir un kilo de patate ou un poulet ne nous permet plus de vivre, en faire un métier est tout à fait légitime.

Merci Sandrine pour cet entretien.

 

Spiritu’ailes – la chaîne YouTube de Sandrine HK

Si vous souhaitez en savoir plus sur le magnétisme, les soins énergétiques, la spiritualité et le développement personnel sur fond humoristique, mais toujours avec sérieux et amour, découvrez la Chaîne YouTube « Spiritu’ailes » de Sandrine HK.

 

Sandrine HK – Le Magnétisme : pour qui, pour quoi et comment ?

Sandrine HK, magnétiseuse énergéticienne – nous dit tout sur le magnétisme : qu’est-ce que le magnétisme ? Pour qui , Pour quoi ? et comment ?

Eve Korrigan

Obnubilée depuis plus mon jeune âge par des interrogations métaphysiques, j'essaie tant bien que mal de comprendre le but de l'existence et les composantes de ce grand Tout dans lequel nous cheminons. En quête constante, plutôt interrogative qu'affirmative, et situant toujours l'humain au coeur de mes préoccupations et explorations, je vous partage quelques unes de mes réflexions alliées à l'essence du tarot, des oracles et des jeux de développement personnel. Fondatrice de Graine d'Eden, je partage ma passion pour tous les supports d'évolution personnelle au travers de publications variées, une bibliothèque interactive de jeux (Tarot, Oracles et autre jeux) et vous propose une guidance hebdomadaire et des consultations privées.

Vous serez intéressé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez399
Enregistrer
+1
Tweetez
Partagez
Close